accueil  

Les docs. Une partie commentée sur le scénario Nébian

Introduction : Genbriec VS Labaruss

Nébian est une nouvelle carte sur laquelle peu de monde encore a pris ses marques. La rivière fait également partie des terrains quelque peu inhabituels. Elle coupe ici le territoire en deux, et sa traversée délicate oblige à bien considérer l'ensemble avant placement.

Conditions de victoire

Ce scénario possède deux points d'objectifs situés dans les zones de placement de chacun des joueurs (cercles rouges). Ces points doivent être occupés au dernier tour de jeu pour rapporter des points de victoire. Sur ce scénario ils rapportent un point ou deux points de victoire selon le camp le possédant (2 points de victoire pour un objectif pris dans la zone de placement adverse).

Il faut donc tout mettre en oeuvre pour conserver ses propres points d'objectif tout en allant prendre ceux situés chez l'adversaire.
 De plus trois points de contrôles acquis au dernier joueur passé peuvent apporter trois points de victoire supplémentaires.

Accueil

Rejoindre l'accueil du site

Les docs

Sommaire
Premiers pas
Déclarez votre première partie
Limitations imposées aux débutants
Gagnez vos premières parties
Crédits
Championnat
L'extension Pyramides
Les rivières
Une partie commentée

 

Tour 1. Genbriec

Ce scénario est difficile, à mon avis, pour Bleu puisqu’il part avec potentiellement un objectif en moins : 2 points d’objectifs (PO) + 2 points de contrôle (PC) potentiels pour Orange, 2 PO et 1 PC potentiels pour Bleu ; d’autre part, quand Orange peut concentrer ses troupes pour aller chercher les PO du camp bleu, Bleu s’il veut aller vers ceux d’Orange doit diviser ses troupes.

Je décide donc de placer mes troupes plutôt à l’est de la rivière afin d’aller chercher le PC situé de ce côté de la rivière et en fonction du placement de Labaruss, soit poursuivre vers le PO nord-est, soit obliquer ver le PC de Canet en traversant la rivière.

A l’ouest, le corps vert-pomme est là pour protéger le PO en se plaçant vers St-Bezard et pourquoi pas se diriger vers Nébian, le corps bleu-gris prendra la route de Canet et la cavalerie pourra soutenir l’un ou l’autre de ces corps voire profiter de son fort potentiel de mouvement pour semer le désordre chez Orange.

Tour 1. Labaruss

Pour l'instant Nébian me réussit bien. Deux défaites pour 6 victoires (dont 4 totales). Je pars confiant bien que j'ai par le passé subi de larges défaites face à Genbriec qui reste un des mes adversaire redouté. Pour vaincre face à ce joueur émérite il me faut prendre certains risques sinon sa supériorité tactique va prendre le pas au fil des tours. Pour le surprendre je tente un pari : placer mes unités afin d’attaquer massivement le centre de la carte et abandonner d'emblée mon objectif situé à l’est de la rivière. L'attaque se déroulera au centre (du moins je l'espère!) et je compte tirer parti de ma supériorité numérique pour filer ensuite plein sud et prendre les deux points d'objectifs pouvant me rapporter 4 points de victoire ! Je choisis donc d'abandonner l'est de la carte quitte à lui offrir 2 précieux points de victoire.

D'ouest en est voici les choix opérés et missions assignées à mon armée :

  • A l'ouest le corps jaune a pour mission outre de tenir les objectifs proches de Nébian d'aller tenir la route en se postant sur le ressaut (triangle orange). Leur mission est essentiellement défensive.
  • Au centre-ouest le corps de cavalerie rouge clair s'orientera plein sud par la plaine vers le "Domaine de la tour". Je compte utiliser leur mobilité pour éventuellement soutenir le corps jaune ou encore porter un coup à l'aile gauche ennemie.
  • L'artillerie orange vif située juste au-dessus prendra la route de Canet au moins durant deux tours avant de bifurquer au centre. Il faut à tout prix la porter au combat et tenter de l'exploiter mieux que ne le fera mon adversaire. C'est ce que j'estime être pour l'instant une des clefs de réussite sur ce scénario car ces trois canons sont très manœuvrables puisqu'ils sont commandés par un général en chef commandant à 4 cases.
  • Les trois autres corps situés au centre doivent prendre la route de Canet au moins en partie avant d'occuper le centre. Une option possible consiste à franchir l' Hérault par la route du Pouget si l'adversaire n'ouvre pas en nombre de ce coté-ci de la rivière. A l'extrème est, ma garde est postée tout contre la rivière. Au besoin dès le tour suivant elle franchira celle-ci ou descendra au sud.

Tour 2. Genbriec

Surprise : Labaruss n’a pas placé de troupes à l’est de la rivière, même si sa Garde a la possibilité de traverser je décide de foncer vers le PO du nord-est.

Nébian n’étant protégé que par le corps jaune, plus faible que mon corps vert-pomme, je me dis que peut-être une opportunité existe par là également c’est pourquoi, ma cavalerie se déporte à la gauche du corps bleu-gris, prête à tout !

Tour 2. Labaruss

Genbriec a ouvert massivement à l'est de la rivière ! Il est trop tard pour porter suffisamment de force de ce coté là du cours d'eau. Après tout cela va plutôt bien avec l'idée d'une attaque au centre. Il me suffit de lui interdire de franchir la rivière et le jeu sera joué.
 Comme attendu j'effectue mon mouvement vers le sud et dévie quelque peu ma cavalerie rouge vers l'est afin que le mouvement vers le domaine de la Tour ne soit pas trop flagrant. Une petite erreur dans le placement va ralentir l'avancée de mon artillerie.

Tour 3. Genbriec

Labaruss n’a pas fait franchir la rivière à sa garde, je continue donc sur mon idée première. Cependant comme la masse de son armée placée au centre me fait un peu peur, le corps bleu ciel se rapproche de la rivière et du pont pour la franchir le cas échéant et ainsi prêter main forte au corps bleu-gris un peu seul dans la plaine.

Le corps vert-pomme progresse à l’ouest soutenue à distance par la cavalerie.

Tour 3. Labaruss

Pour l'instant ça va ! Genbriec a poussé deux de ses corps principaux à l'est. Je crois pouvoir le contenir. C'est sur que je lâche mon objectif au nord-est mais il est trop tard pour regretter. Je dois pouvoir le contenir dans la courbe formée par la rivière au sud de Canet. Mes jaunes prennent position et je réaxe ma cavalerie rouge clair que je tiens à tenir hors de portée de charge. Au centre j'essaie de gérer tant bien que mal le retard pris par l'artillerie. Je n'hésites pas à laisser quelques pièces en bordure de rivière afin de laisser planer la menace d'une traversée au tour suivant. Au sud son corps bleu ciel va sans doute emprunter le chemin afin de repiquer au centre. Mon tour suivant servira à redistribuer un peu mieux mes forces sous Canet.

Tour 4. Genbriec

A l’ouest je temporise, car Labaruss approche sa cavalerie et je ne pourrai pas passer sans pertes et en cas de coup dur, mon PO sud-ouest se retrouvera sans défense.

A l’est, je continue ma progression avec une partie de mes forces et je me place de façon à empêcher le franchissement de la rivière à la Garde de Labarus. Le corps vert se place dans le méandre de la rivière devant le PC. Mon corps bleu-ciel commence (dans la désorganisation la plus totale) à passer la rivière.


Tour 4. Labaruss

Repli à l'ouest afin de ne pas laisser mon corps jaune se faire charger. Si Genbriec persiste c'est ma charge en retour qu'il subira ! J'occupe maintenant le centre et vais bientôt pouvoir atteindre le point d'impact que j'espérais. Son corps bleu-gris est bien isolé au centre. Ca se présente bien !!! J'espère me montrer assez persuasif coté Canet afin qu'il ne franchisse pas la rivière. Nous nous tenons tous deux à distance respective afin d'éviter les bombardements de l'artillerie. Ma garde conserve l'option "franchissement" même si je n'y crois plus trop. Au moins je ne l'invite pas à franchir la rivière par le nord.

Tour 5. Genbriec

A l’ouest, Labaruss recule son corps jaune, je vais donc avancer tranquillement. Au centre le corps bleu ciel va faire la jonction avec le bleu-gris. A l’est, le corps vert se replace de manière à éviter au maximum les bombardements, tandis que le reste de la troupe continue à avancer.

Tour 5. Labaruss

A l'ouest Genbriec poursuis son avancée. Ca commence à m'inquiéter un peu surtout que mes jaunes et rouges sont quand même en sous-nombre. J'avance mes crèmes au centre afin de pouvoir soit filer sur les bleux -gris du centre soit menacer cet ouest en interdisant pourquoi pas sa retraite. Mes oranges descendent au centre. Je dois penser à l'action car bien qu'il n'en ait pas encore pris possession je lui ai laissé l'objectif au nord-est. Je commence à me sentir paré pour une attaque au centre.

Tour 6. Genbriec

Mon corps vert-pomme risque de se retrouver sans retraite possible étant donné le mouvement de Labaruss, le repli est donc sonné.
Au centre, j’opère la jonction entre les 2 corps et inquiet du surnombre, je commence à faire franchir la rivière à une partie du corps vert.

A l’est, j’occupe le PO et comme Labaruss s’est éloigné de la rivière, je fais refluer la troupe afin de protéger le PC.

Tour 6. Labaruss

Mouvement général de l'ennemi en repli à l'est. La menace portée par mon corps crème a porté ! Que de tension alors que pas un tir n'a été échangé ...

Au centre voilà enfin le corps à corps espéré. Mon artillerie est en position et je devrais sans encombre pouvoir en sortir gagnant à moins d'un mauvais coup du sort. Je dois aussi protéger mon aile droite et descend ma cav rouge afin de parer à toute charge.
Vers Canet il y'a une espèce de flou, de statu-quo qui me convient car je mobilise moins d'unités que Genbriec.

Tour 7. Genbriec

Labaruss a attaqué au centre et je déplore déjà la perte d’une artillerie et d’une unité de cavalerie légère.
Je continue mon repli à l’est et je recentre ma cavalerie.

Au centre, je me réorganise pour créer quelques combats en surnombre et je décide d’intensifier le passage de mon corps vert au delà de la rivière puisque Labaruss n’a apparemment pas l’intention de se diriger vers le PC de l’est.

Tour 7. Labaruss

Le centre commence à fléchir. Mon art porte encore et je commence à déborder. Genbriec continue son repli à l'est avec son corps vert pomme et sa cavalerie. Finalement j'aurai préféré qu'il se tienne au nord du ruisseau ! Que d'unités fraiches pouvant venir s'interposer dans mon projet.

Tour 8. Genbriec

Mon corps bleu-ciel est durement éprouvé. Heureusement que le corps vert arrive pour le soutenir.
Je continue à replier le vert-pomme et la cavalerie vient renforcer le bleu-gris

Tour 8. Labaruss

Le centre occupe toute mon attention. J'y suis fort mais le temps passe et cela commence à m'inquiéter. Mes jaunes sont "à la rue" avec un temps de retard et je ne peux trop me découvrir sinon Genbriec peut percer puis filer sur Nébian avec ses dragons.

Tour 9. Genbriec

La situation s’aggrave, encore 3 unités d’infanterie au tapis.
Le corps vert-pomme se rapproche de ses camarades derrière le ruisseau où se sont réfugiés le bleu-gris (ce qu’il en reste) et une partie de la cavalerie, une unité étant resté pour livrer un combat d’arrière-garde mais se trouvant maintenant sous le feu des batteries de canons.
A l’est, j’avance un peu la garde pour profiter éventuellement d’une ouverture vers Canet.

Tour 9. Labaruss

Le recul des verts à l'ouest me pousse à descendre également mais comme ces troupes sont fraiches il faudra plusieurs tours pour les réduire. Genbriec mise donc sur la défense de ses objectifs (et il a fichtrement raison puisqu'il a l'avantage!). Mes forces commencent à s'amenuiser au centre. Ca va être difficile ! Je positionne une unité crème au contact de la rivière afin de filer vers le PO sud-est. Au nord j'ajoute la menace de la traversée de mon corps rouge afin de pourquoi pas récupérer l'objectif que j'avais abandonné.

Tour 10. Genbriec

Il me faut contenir le corps jaune à l’ouest mais ne pas trop dégarnir la route vers le PO sud-ouest : la cavalerie se déporte à gauche mais une unité vert-pomme se place derrière le pont enjambant le ruisseau.

Une unité crème s’est approché de la rivière et est susceptible de la traverser, ce qui reste des bleu-ciel va devoir traverser pour protéger le PO sud-est.

Au nord-est, les rouges ont des velléités de baignade, je me place donc de manière à les en dissuader.

Tour 10. Labaruss

Plus que trois tours à jouer. J'ai passé la rivière bien que son général et sa cav bleu-ciel fassent de même. Mon général rouge se prépare lui aussi à traverser. Je commets là peut être un erreur en divisant mes forces à vouloir rester sur mon plan initial. Au nord Genbriec a contré ma menace de traversée en bloquant les rives permettant d'aborder. Son artillerie me pousse à décamper plus au nord.

Tour 11. Genbriec

Que le temps passe lentement ! Mes forces s’amenuisent et si un PO tombe aux mains de l’ennemi, j’ai perdu.

Il faut donc mener des combats de retardement à l’ouest et ne pas oublier non plus que les PO doivent être occupés, c’est pourquoi, mon général vert et son artillerie passe de nouveau la rivière.

Au nord-est, j’ai besoin de tout le monde pour éviter les franchissements. Ma garde aidée d’une artillerie doit seule garder le PC.

Tour 11. Labaruss

Décidément cela se complique. Son général vert repasse la rivière. Je n'avais pas compté avec lui car il peut encore s'interposer en profitant du formidable mouvement qu'autorise la route. Je sais maintenant que l'objectif au sud-ouest est hors de portée.

Tour 12. Genbriec

A l’ouest, l’unité la plus forte est placée sur le PO, les autres troupes mènent des combats de retardement. Près du PO sud-est, ce sont les généraux qui vont devoir se battre : le vert est arrivé, le bleu-ciel se défend et le bleu-gris s’apprête à traverser à la nage.

Labaruss a fait donner sa Garde vers le PC, mais a fait revenir les rouges vers le sud, ça m’arrange, le front sera moins étendu. Le canon vert est arrivé à la rescousse.

Tour 12. Labaruss

Ce douzième tour est une véritable chausse trappe ! Je prends six pièces à Genbriec dont trois généraux et deux artilleries mais au final aucun de ces gains n'est décisif et rien ne me permet plus qu'avant d'aller vers les objectifs qui nous sont assignés. Typiquement le tour qui fait croire qu'on prend l'ascendant !

Tour 13. Genbriec

C’est maintenant que tout se décide : Labaruss occupe le PC à l’est de la rivière (sous Canet) mais c’est un général et il n’y a plus de troupes capables de l’atteindre puisqu’un boulet de canon bien ajusté a détruit sa Garde. Au nord-est, le PO est à moi.

Au sud, de part et d’autre de la rivière, mes troupes empêchent l’approche et je devrais pouvoir garder les 2 PO.

Tour 13. Labaruss

Les jeux sont fait ! Le PC sous Canet à l'est de la rivière est disputé. Je prends son artillerie, tente une charge sur son général bleu afin de l'éloigner puis une autre avec mon général rouge sur sa garde. C'est voué à l'échec et même quelque peu désespéré ! Au sud je suis bloqué et ne peux que jouer par dépit en effectuant des pertes. Il est trop tard désormais. Ah si ce général vert n'avait pas fait retraite sur le PO placé au sud-est ...

 Résultat de fin de partie

Joueur

Points d'objectif donnant 1 point de victoire

Points d'objectif donnant 2 points de victoire

Points de contrôle donnant 1 point de victoire

Points de victoire total

Genbriec

2x1

1x2

1x1

5

Labaruss

1x1

0x1

2x1

3

Différentiel : 5 - 3 = 2. Victoire tactique en faveur de Genbriec !

Epilogue

Genbriec

J’ai cru longtemps ne pas pouvoir garder l’avantage, car mes pertes étaient plus importantes que celles de Labaruss, mais c’est passé quand même.
Une belle partie où des réajustements incessants ont dû intervenir. Après une 1ère phase de progression, il m’a surtout fallu subir et il s’agissait plutôt de réagir que d’agir.
Quelques unités oranges à l’est de la rivière auraient tout changer.
Merci Labaruss, pour Morne Plaine et pour cette partie.

Labaruss

 Bravo à Genbriec car ce fut une belle partie, une défaite certes mais restant honorable. J'ai cru mener mais Genbriec m'a brillament contenu en jouant "juste" sans épuiser ses forces ni à tenter des assauts incertains. Encore une fois il m'a surpris en laissant ici certaines unités se faire oublier qui furent décisives par la suite. J'ai l'impression d'avoir sous exploité mon artillerie au centre lors des derniers tour de jeu à peut être se perdre dans des bombardements annexes au lieu de progresser.

  Plan du site Conditions Générales d'Utilisation Promouvoir MP